30 ans Legler: qualité – marques puissantes – plus de succès !

Publié: 6 août 2018

Il y a 30 ans, Holger et Ingo Legler ont fondé une entreprise afin de commercialiser des articles promotionnels et des articles-cadeaux en bois : ainsi naquit la Legler oHG. En 1988 personne n’aurait espéré ni envisagé qu’elle compte un jour parmi les plus importants distributeurs et fabricants de jouets en bois en Allemagne. Pourtant, grâce à un engagement personnel soutenu, un amour du produit naturel qu’est le bois et une orientation systématique vers les clients distributeurs, l’entreprise s’est développée petit à petit pour devenir le partenaire fiable qui est aujourd’hui à vos côtés : avec plus de 3.000 produits, une politique de contrôle et de sécurité continue et un service de qualité élevée, l’entreprise Legler est aujourd’hui l’un des distributeurs de renom pour les jouets en bois en Allemagne.

Interview avec les fondateurs Holger Legler, Ingo Legler et avec André Eichinger à l’occasion du 30 anniversaire de la Legler OHG.

LNT : Monsieur Legler, votre entreprise fête ses 30 ans cette année. Qu’est-ce que ça fait ?

Holger Legler: 30 ans, c’est très long et nous sommes très fiers de ce que nous avons accompli jusqu’à présent. Nos jouets ont maintenant accompagné toute une génération. Beaucoup d’enfants qui avaient l’habitude de jouer avec un jouet en bois de Legler sont maintenant à un âge où ils ont des enfants eux-mêmes. La question est bien sûr de savoir dans quelle mesure nos jouets en bois ont influencé les enfants de l’époque et quelles sont les exigences auxquelles les jouets en bois doivent répondre aujourd’hui pour inspirer les générations futures.

LNT : Après une si longue période, on s’adonne certainement à une certaine nostalgie. Comment tout a commencé avec la fondation dans le secteur du jouet ?

Holger Legler: C’est arrivé par hasard à l’époque. A l’origine, nous faisions le commerce d’articles promotionnels en bois. C’est pourquoi nous sommes actifs dans le secteur du bois depuis le tout début. Au début des années 1990, nous nous sommes demandés plus intensivement quelles sont les possibilités qu’offre le bois et où il peut être le plus bénéfique. Un jour, lorsque nous avons vu une petite fille jouer avec un jouet en bois dans un magasin de jouets, nous savions que c’était ça : des jouets pour enfants en bois.

Ingo Legler: Nous avons tout de suite commencé à expérimenter et nous avons impliqué nos clients dans le processus. Car à peu près à la même époque, nous avons également fourni aux banques nos articles promotionnels. Ils ont envoyé des cadeaux à de nombreuses familles et enfants à l’occasion des Journées mondiales de l’épargne. Alors nous nous sommes dit, pourquoi un objet promotionnel ne devrait-il pas être un jouet?

LNT : Et c’était la naissance secrète du premier jouet de la gamme ?

Ingo Legler: Exactement. Nous avons eu l’idée de développer de petits véhicules. Des petits camions, bennes et conteneurs. Entièrement en bois naturel, de façon très naturelle et dans une taille dans laquelle les enfants peuvent jouer avec. En gros, la même chose que la fille qu’on a vue au magasin de jouets. La campagne a été un grand succès, tous les enfants ont joué avec nos produits ce jour-là. C’était très impressionnant de voir de quoi le bois était capable en tant que jouet. A cette époque, nos articles en bois n’étaient utilisés qu’à des fins publicitaires ou décoratives. Mais cette expérience a apporté le changement. Dès lors, nous n’avons plus développé pour la publicité, mais pour les enfants. Les magasins étaient également enthousiastes à l’idée et ont demandé des jouets en bois. À un moment donné, nous avons commencé à offrir des jouets en bois colorés en plus des jouets en bois naturel. Depuis lors, notre assortiment n’a cessé de croître et aujourd’hui, des enfants de toute l’Europe jouent avec nos jouets en bois.

LNT : Vous avez déjà indiqué que les jouets en bois d’aujourd’hui doivent répondre à des exigences différentes de celles d’il y a 30 ans. Lesquelles ?

Holger Legler: Afin de répondre aux exigences élevées imposées aux jouets en bois, il faut toujours être conscient que les jouets en bois n’ont pas seulement une valeur ludique. Nos jouets pour bébés, par exemple, sont les premiers jouets que les bébés tiennent dans leurs mains. Non seulement il est important que les tout-petits aiment jouer avec lui, mais il est encore plus important que le jouet soit sécuritaire, qu’il présente des défis et qu’il favorise les habiletés motrices dès le plus jeune âge. Nous l’assurons d’une part en certifiant nos jouets de la série Lotta, Lex et Ludwig du TÜV-RHEINLAND et d’autre part en travaillant avec des approches pédagogiques dans le développement de nos produits. De cette façon, nous pouvons soutenir le développement des bébés et des tout-petits d’une manière significative. Les familles l’apprécient beaucoup et au cours des 30 dernières années, il est devenu une sorte de norme sur le marché de répondre à des demandes de plus en plus nombreuses en matière d’éducation avec des jouets en bois.

LNT : Les jouets en bois ont toujours eu un certain charme. Y a-t-il quelque chose qui n’a pas changé au cours des 30 dernières années et qui se vend encore très bien aujourd’hui ?

Holger Legler: Le bois est un matériau qui peut prendre un nombre infini de formes. Tout ce qui concerne la construction et la création est encore très populaire. Nos blocs de construction en bois, par exemple, sont des classiques que tout le monde connaît. Un produit relativement simple qui offre aux enfants une grande liberté pour se défouler de façon créative lors de la construction. Il en va de même pour les circuits à billes, qui peuvent être construits avec différentes combinaisons. Ces produits sont en général très populaires.

André Eichinger: La demande montre également que les jouets de système sont toujours en vogue, car ils permettent aux enfants de créer leur propre univers de jeu. Tout le monde connaît le chemin de fer en bois, dont les rails peuvent être assemblés et prolongés selon votre humeur. Il est encore très populaire aujourd’hui. L’année dernière, nous avons poursuivi cette tendance en lançant Small Foot World, une gamme de bâtiments compatibles avec le chemin de fer classique en bois. Qu’il s’agisse de pompiers, de poste de police ou de ferme, la demande a été très élevée dès le début. Beaucoup de parents ont transmis leur vieux train en bois à leurs enfants et l’ont étendu avec les produits de Small Foot World. C’est aussi bon aujourd’hui qu’à l’époque et ne vieillira jamais.

LNT : Au cours des 20 dernières années, la numérisation a augmenté de plus en plus. Seulement sur internet, on peut découvrir d’innombrables jouets. Quelle est la place des jouets en bois dans le monde numérique d’aujourd’hui ?

André Eichinger: C’est exact. La numérisation a largement favorisé l’échange d’informations sur les jouets. Il n’a jamais été aussi facile de découvrir la qualité et les avantages pédagogiques ou simplement d’acheter des produits en ligne. Mais la demande de jouets en bois n’est pas menacée par la numérisation ou par des jouets numériques. Ce sont les tranches d’âge. Les jouets en bois attirent les enfants à un stade précoce du développement, de la naissance à l’âge préscolaire. Les produits numériques deviendront alors de plus en plus pertinents pendant la période préscolaire, car l’apprentissage avec la tablette deviendra également plus facile et plus vivant. Par contre, la situation est tout à fait différente dans le secteur du commerce lui-même. Ici, la numérisation a changé des marchés entiers et a considérablement simplifié les achats et les ventes. Il y a déjà 14 ans, nous avons résolument suivi ce développement et numérisé la distribution nationale de nos produits avec notre boutique en ligne. Aujourd’hui, nous sommes actifs dans toute l’Europe et près de la moitié de nos clients utilisent également notre présence à partir de leurs smartphones. Cela montre un potentiel de développement clair dans le comportement d’achat, mais aussi en termes de canaux de communication par lesquels les gens obtiennent des informations.

LNT : La numérisation jouera-t-elle un rôle encore plus important pour vous à l’avenir ?

André Eichinger: Définitivement. Les changements technologiques battent leur plein. Nous voyons un grand potentiel en concentrant davantage nos marques sur nos clients finaux sur les canaux numériques et en renforçant ainsi les activités de vente de nos partenaires commerciaux. Le dialogue direct avec les familles est particulièrement important pour nous. Nous aimerions demander activement aux familles ce qui les motive et les informer activement sur ce que les jouets éducatifs en bois peuvent faire. Il y a beaucoup de connaissances que nous, en tant que spécialiste des jouets en bois, pouvons partager et qui sont également demandées par beaucoup de monde. Le changement numérique nous offre toutes les possibilités que l’on pourrait souhaiter.

LNT : J’ai une dernière question. Vous avez votre propre marque de produit, la marque small foot. On m’a dit qu’il y a une belle histoire à ce sujet.

Ingo Legler: Oui, c’est vrai. Le logo de notre marque de produit small foot est l’empreinte de ma fille. Elle est née en 2002 et l’impression a été prise pendant les premières heures de peinture au doigt. À peu près à la même époque, la question s’est souvent posée de savoir si nous devrions doter nos produits d’un symbole pour permettre de reconnaître nos produits. Un jour, Holger s’est rendu chez notre designer de produit avec l’image de l’empreinte et lui a demandé ce qu’il pensait de l’utilisation de l’image comme logo de marque. Il était ravi et depuis, nous avons notre logo de marque sur presque tous les produits de notre gamme.

LNT : Merci beaucoup pour cette conversation passionnante.

Laisser un méssage

Votre adresse ne sera pas publiée.